Où va-t-on avec la loi Hadopi sur le téléchargement

Publié le par Castor

Bonjour à toutes et tous,

L'Assemblée Nationale, en ce début d'été, planche sur 2 gros dossiers qui agitent les partis politiques : le travail le dimanche et la nouvelle mouture de la loi Hadopi.

J'essaierai de parler du travail le dimanche dans un autre billet. Celui d'aujourd'hui sera consacré à mon coup de gueule contre Hadopi. En effet, sans faire une étude poussée de la loi et sans avoir la prétention de proposer des tonnes de meilleures solutions, il n'en reste pas moins que quelques éléments sont scandaleux, dont un plus que tous les autres : celui de la "négligence caractérisée".

Faites une recherche sur Google : tapez "pirater wifi" et prenez le premier lien: c'est bon, vous avez toutes les cartes en main pour pirater la connexion de l'un de vos voisins... Dans la masse des utilisateurs du wifi, combien sont calés sur les histoires de clé Wep ou WPA, des codes Mac voire sur la configuration d'un pare-feu ou la bonne utilisation d'un anti malware? Je pense que c'est du chinois pour beaucoup de gens qui ont un antivirus, le code de leur box Internet et puis c'est tout...

Donc si votre voisin, étudiant un peu calé en informatique et un peu ric-rac niveau budget, décide que votre connexion lui serait bien utile pour surfer gratuitement et accessoirement télécharger le dernier blockbuster ou la dernière saison de Dr House... En 2 temps 3 mouvements, il pirate votre connexion et fait ce qu'il veut... D'après la loi Hadopi, vous recevrez mails d'avertissement et lettres recommandés mais vous allez être un peu démuni si vous ne savez pas comment sécuriser votre ordinateur... Au final, vous risquez une suspension de connexion et une amende de 1500€ pour "negligence caractérisée" si vous ne faites rien...

Au delà du fait que, là encore, il vaut mieux posséder de l'héroïne en France que de ne pas savoir sécuriser son Wifi (ça coute moins cher), le principe de pouvoir sanctionner quelqu'un qui est victime (car, rappelons le, pirater une connexion est un délit...) et qui n'a pas forcément toutes les cartes en main pour corriger le problème (sécuriser son Wifi, ce n'est pas aussi simple que changer un pneu...)... Problème qui, soit dit en passant, est insoluble car aucune protection n'est parfaite, particulièrement en informatique... (rappelons le procès qui a lieu actuellement et qui vise des personnes qui ont... piraté le compte bancaire du Président de la République).

Si le principe de sanction des téléchargeurs compulsifs ne me choque pas, bien au contraire, il n'en reste pas moins qu'en l'état, Hadopi a un arrière goût de lobby et de partialité... En effet, il est incontestable que la loi a été pensée pour protéger toute une série d'intermédiaires (majors, distributeurs etc.) qui n'a pas su s'adapter à temps à la montée du net! Pour moi, ça passe très mal car le rôle de l'Etat est d'être totalement impartial , ce qui n'est clairement pas le cas dans cette histoire. Pourquoi ne pas envisager de s'attaquer aux gros outils de téléchargement ? Car s'il restera toujours de gens pour trouver des combines et continuer à télécharger en masse, la masse des internautes ne fera pas la démarche de chercher des forums (payants) pour remplacer e-mule par exemple (enfin, c'est mon avis!).

En gros, une belle usine à gaz est montée, qui dissuadera certainement un certain nombre de personnes de télécharger (surtout après l'envoi des recommandés) mais qu'adviendra-t-il lors des premières condamnations pour "négligence caractérisée" et des premières coupures sanction? Déchainement médiatique et mécontentement populaire massif à prévoir... Deuxième effet kiss cool pour avoir céder aux lobbies de l'industrie du disque...

Terminons sur une note d'humour et surtout : sécurisez votre wifi :)

A bientôt


Castor

Commenter cet article